Une joueuse du MFC au pôle espoir de Blagnac !

Le club jaune et bleu est fier d’annoncer la première fille issue du club qui va intégrer le pôle espoir de Blagnac, c’est la jeune gardienne Inès Gomes Gonçalves !  

Que de chemin depuis ses premiers essais dans les buts avec une appréhension certaine, n’est-ce pas Joaquim … et très vite c’est devenu une évidence, une allure folle, une présence rassurante et une envie, une soif de progrès. Cette entrée au Pôle n’est que la juste récompense de son travail, de son engagement mais aussi de sa prise de conscience des contraintes inhérentes à la pratique comme la nécessité de se reposer et d’écouter son corps… C’est aussi la récompense et une grande fierté pour celles et ceux qui l’ont accompagnés et contribués à sa progression… Charlotte, Cédric, Jérôme, Mika, Clément et Eric, ce succès est aussi le vôtre !!! C’est aussi une grande fierté pour ses partenaires qui contribuent à la solliciter à chaque séance et la rendre meilleure encore. Un merci tout particulier aussi à Daniel Tristan pour lui avoir permis de présenter le Pôle et d’avoir validé avec nous ses progrès et sa prometteuse évolution.

Inès vous a laissé quelques mots …

” C’est évidemment une fierté d’être la première joueuse du club à être sélectionnée au pôle espoirs, étant donné que j’ai été formé au club. Je ne peux que rendre cette sélection au club car il m’a accompagné dans ce parcours. Je voudrais remercier tous mes entraîneurs qui depuis le début m’ont permis de progresser avec des entraînements de qualité et plus précisément Laurent Portelli qui m’a beaucoup soutenu et qui m’a constamment poussé vers le haut. Merci à tous et MFC à tout jamais ! ” 

La famille jaune et bleu te félicite et sera à tes côtés pour ta réussite au pôle ! 

Inès GOMES GONÇALVES,

Ton âge  : 15 ans,

Ton poste : Gardienne de but, 

Tes débuts au foot : Il y a 5 ans au club,

Ton équipes : U15F – U18F 

Une équipe / joueuse favorite : “pas besoin d’aller bien loin, la D2F de Montauban avec notamment quelques joueuses inspirantes comme Sandra et Marine.”